A Haroué en 2/3/J/Open : Doublé des juniors du CC VILLENEUVE ST GERMAIN SOISSONS – Le classement Complet

Victoire Haroué Eloy MaximeEloy Maxime
Retrouvez les Belles Photos de Camille Majek

Ci joint le classement de la journée, ainsi qu’une photo de l’arrivée et du podium 61 inscrits – 60 partants – 48 classés
Podium Haroué 21 05 17Podium Haroué

Très bonne prestation des coureurs du VC Hettange Grande

Le Top 6 :

1 ELOY Maxime CC VILLENEUVE ST GERMAIN SOISSONS Junior
2 HUYET Baptiste CC VILLENEUVE ST GERMAIN SOISSONS Junior
3 FERAUD Marc VC HETTANGE GRANDE 2ème Catégorie
4 GRIMARD Antoine VC HETTANGE GRANDE 2ème Catégorie
5 PIERREL Florian VELOCE CLUB SPINALIEN 2ème Catégorie
6 HAY Frédéric VC HETTANGE GRANDE 3ème Catégorie
Classement Haroué 21 05 17
Classement Haroué 21 05 17Le Classement photo

Merci au collège des Arbitres – Fernando GIL FERREIRA – JOEL PATURAUD – Philippe LEMAIRE pour leur collaboration et les photos

Une jeunesse venue de Picardie
Peut-être qu’un nouveau champion s’est révélé dans le Saintois. Aucune certitude dans l’affaire, bien évidemment. Mais au moins, il y a une chance qu’on entende de nouveau parler du successeur au palmarès des Nicolas Marchal, Yan Gras et autre Frédéric Hencky. Car pour le coup, c’est un vrai jeunot qui a levé les bras ce dimanche sur la ligne craonnaise. De quoi susciter une déception légitime du côté du VC Hettange, qui s’était élancé avec l’avantage du nombre et surtout plusieurs coureurs en forme, comme le sprinteur Frédéric Hay, tout juste victorieux à Houdelmont. D’ailleurs, ce sont les Mosellans qui ont les premiers dynamité la course, puisque leur capitaine de route Johan Boucher, inscrit à la dernière minute, a conclu la deuxième des cinq rotations seul en tête. Une attaque qui a fini par provoquer l’échappée décisive au tour suivant. Le moment où treize fuyards ont donc irrémédiablement faussé compagnie au gros des troupes. Dans ce groupe, Boucher pouvait compter sur ses potes Antoine Grimard, Marc Féraud, Gaylord Emond et Joffrey Huss. Des rangs loin d’être superflus pour contrôler le Cowboy Lucas Moder, les Golbéens Léopold Petitdemange et Raphaël Ruffinoni et surtout les trois juniors du CC Villeneuve ayant pris le départ. Durant la boucle suivante, Féraud a tenté sa chance en solo. Une offensive audacieuse qui a d’emblée senti assez bon,
puisque l’ancien Cowboy a terminé ce tour avec 30″ sur le peloton. Sauf qu’il restait encore 23 km. Un terrain de jeu idéal pour les espoirs de la DN1 picarde. Récit de Maxime Eloy : « J’ai attaqué en premier. Ensuite, Baptiste (Huyet) est rentré sur moi. Aussitôt, à deux, on a vu qu’on reprenait du temps à celui de devant. Donc on l’a rattrapé et on l’a contré aussitôt. » Un crève-cœur pour le pauvre Féraud : « Trente bornes tout seul, c’était trop long. Je me suis fait reprendre à 5 km. J’ai plafonné avec le vent de face. » Du coup, il fallait encore se disputer le bouquet entre Villeneuvois. Et à ce petit jeu, Eloy a réédité sa performance réalisée il y a deux semaines à Echenay. Enfin, plus ou moins : « On devait arriver main dans la main. Mais on ne s’est pas compris et au final, on a disputé le sprint. » Ce fameux sport individuel qui se pratique par équipes ‘(Article du RL du 22/05/2017)