Info Cyclisme – Dans la roue des LorrainsLe VC Hettange devient la pépinière des Cowboys

Info Cyclisme – Dans la roue des LorrainsLe VC Hettange devient la pépinière des Cowboys

C

C’est une démarche inédite dans le microcosme de la route lorraine. Ce samedi à Nancy, le VC Hettange présidé par Johan Boucher est officiellement devenu le club formateur associé au collectif damelibairien. Une manière astucieuse de préparer l’avenir sans se faire la guerre.Hier à 19:57 | mis à jour à 23:10 – Temps de lecture : 2 min|  | Vu 230 fois

Ce samedi, Valéry Vermion (à g.), le manager général des Cowboys, et Laurent Goglione, leur président, ont signé une convention de partenariat avec Jérôme Lamotte (au centre), le responsable des seniors au VC Hettange.  Photo ER

C’est une première en Lorraine. Ce samedi à Nancy, lors de l’assemblée générale du Team Macadam’s Cowboys, les dirigeants du club, qui est devenu le N° 1 sur route dans le Grand Est au terme de la saison 2019, ont officialisé leur rapprochement avec le VC Hettange, en signant une convention de partenariat.

Une démarche que le manager général des Damelibairiens, Valéry Vermion, a volontiers expliquée durant son rapport sportif : « Le VC Hettange a longtemps eu un président emblématique, Gérard Hermann, qui a passé la main à un coureur, Johan Boucher. On n’a pas toujours été sur la même longueur d’onde, lui et nous. Mais il nous a appelés et son discours nous a bien plu. Il s’est rendu compte que monter un club avec une équipe seniors, c’est compliqué avec la concurrence de Nancy, des Cowboys et de Schwenheim. »

De fait, le pistard mosellan a décidé de rapprocher sa troupe de celle du président Goglione, en devenant sa pépinière officielle. Dans l’affaire, il va structurer son équipe juniors pour la faire évoluer au niveau national. Histoire de former des espoirs susceptibles de courir ensuite en National 2. À charge pour les Cowboys d’alimenter le système.

Un accord gagnant-gagnant

Ce qu’ils ont d’ailleurs commencé, selon coach Vermion : « On va faciliter leur recrutement. On a eu le cas récemment d’un junior qui voulait venir chez nous. Mais on n’a pas l’effectif. Donc on lui a dit de rejoindre le VC Hettange, parce qu’ils ont déjà huit coureurs, un programme de courses et un encadrement. Ensuite, seulement, il pourra venir chez nous. »

Dans cet échange, certains seniors pas forcément à l’aise avec les exigences meurthe-et-mosellanes de haut niveau pourront également trouver un point de chute en Moselle. Un accord gagnant-gagnant, en somme. Et une logique de mutualisation des moyens prouvant que les Cowboys ne suscitent pas de jalousie auprès de leurs voisins.

Rien d’étonnant pour un club, qui, comme le rappelle Laurent Goglione, « est le seul en France à avoir une équipe masculine et une équipe féminine en division nationale et à organiser un Tour professionnel ».

   Mirabelle. Les contours du prochain Tour de la Mirabelle se précisent. Il passera de trois à quatre étapes, en demeurant sur trois jours de course. La première étape du vendredi partira de Pont-à-Mousson pour arriver à Lesménils. Le second acte, 100 % vosgien, mènera de Neufchâteau à une destination qui reste à définir. Enfin, l’épilogue dominical reliera toujours Lunéville à Damelevières. Cinq réserves continentales d’équipes World Tour sont déjà annoncées, à savoir la Groupama-FDJ, la Sunweb, la Jumbo-Visma, la Trek-Segafredo et Astana.e

Gérard Hermann

Les commentaires sont fermés.