Albert Mézier membre du Vélo Club Communautaire Hettange roule pour aider les recherches sur la maladie de Crohn – Suite et Fin de son Tour de France

Albert Mézier membre du Vélo Club Communautaire Hettange roule pour aider les recherches sur la maladie de Crohn – Suite et Fin de son Tour de France

Me voilà sur les des Grandes Alpes, après avoir remonté toute la côte Atlantique, la Bretagne avec la pointe du Raz, le Mont St Michel, Cherbourg et la cité de la mer, la Normandie et les plages du débarquement, j’aurais même la chance d’être sur les lieux où le débarquement a débuté, Bénouville et le célèbre Pégasus Bridge. Deauville, Etretas, Le Touquet Plage, les géants des Flandres à Bailleul. La tranchée d’Aremberg de Paris Roubaix mais, comment font-ils pour rentrer à une vitesse folle sur ces pavés. Un peu de Belgique. Sedan et son château. Je me suis posé quelques jours à la maison. Ensuite direction l’Alsace et sa Cathédrale. Une étape avec un parcours tout le long du canal Rhin Rhône pour rejoindre Monbéliard dans le Doubs.Morteau et saucisse, Mouthe la ville la plus froide de France. Le Jura avant de rentrer dans la région Rhône Alpes par le département de l’Ain, ensuite celui de Hautes Savoie et démarrer la route des Grandes Alpes par Thonon les Bains. Et une suite de cols les plus connus. Celui de Romme, moins réputé mais, difficile et s’enchaînent au fil des jours, la Colombière, Aravis, Saisies, Cormet de Roselend, Iseran, Madeleine, Télégraphe, Galibier, descente vers le Lautaret pour rejoindre Briançon, suivre la route Napoléon pour le col de l’Isoard. Le col de Vars est l’avant dernier de la série. La cime de la Bonette sera ultime col que je passerai demain 01/07.

Beau voyage et pour une Bonne Action – Toutes nos Félicitations à Albert

Gérard Hermann

Les commentaires sont fermés.